Considérant le processus de coopération et d’intégration de la région Afrique Centrale et Grands Lacs impulsé par la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC), au service du développement socioéconomique des pays et pour la satisfaction des besoins des populations.

Considérant la nécessité d’accompagner la mise en oeuvre du mécanisme d’ « Accès aux ressources biologiques, génétiques et minéralogiques et partage des avantages issus de leur utilisation » (APA) adopté à Nagoya lors de la 10ème Conférence des Parties.

Considérant le rôle important que doit jouer la chimie (catalyse, chimie analytique, chimie de coordination, chimie industrielle, chimie organique, chimie du solide, chimie physique, chimie des polymères et matériaux) en synergie avec les autres disciplines scientifiques pour l’épanouissement de la science et la technologie, tant du point de vue de la Formation et que de la Recherche-Développement, et la nécessité de mobiliser les acteurs académiques et industriels face aux défis à relever et aux enjeux du monde actuel (environnement, technologie de l’information et de la communication, agriculture, alimentation, santé, énergie, etc.).

Désireux de promouvoir une coopération scientifique et technologique interuniversitaire adaptée au contexte économique, social et scientifique ainsi qu’à son évolution.

Considérant que la connaissance de l’histoire de la discipline et des innombrables applications de cette science dans la vie quotidienne et les actions de sensibilisation à la chimie au niveau secondaire, réveillerait une vocation à la poursuite des études supérieures dans la discipline.

Considérant que l’harmonisation des cursus de formation impliquant la discipline et prenant en compte les standards internationaux favoriserait auprès des diplômés la maîtrise des fondamentaux de la discipline et des nouvelles techniques d’apprentissage des travaux pratiques et aiderait à la constitution d’une expertise adaptée à la résolution des problèmes didactiques, de transfert de savoir, savoir-faire et faire-savoir dans la région.

Conscients de ce que les institutions de formation et de recherche doivent développer entre elles un esprit de partenariat et de solidarité pour répondre aux besoins grandissants des moyens nécessaires à la formation de haut niveau ou aux activités de recherches spécialisées dans les domaines des sciences exactes, naturelles et de technologies.

Considérant que la constitution d’une plateforme scientifique et technique régionale décentralisée et mutualisée conduirait progressivement à la création des Centres Régionaux d’Excellence, de Formation et d’Analyse (CREFA), devant favoriser la collecte, la caractérisation, l’analyse, l’accumulation et la diffusion transversale des données, la création des connaissances et des savoir faire.

Considérant la nécessité de créer un lieu d’échanges et d’action pour la conception et la mise en oeuvre des filières transversales de productions énergétiques, minérales et des bio-ressources, de transformation des produits tropicaux non conventionnels au bénéfice des domaines applicatifs bien identifiés, dans une démarche participative et concertée de protection et de préservation de la biodiversité et de l’environnement.

Les acteurs académiques et industriels de l’Afrique Centrale et des Grands Lacs présents à l’Assemblée Générale constitutive adoptent les statuts suivants.

 

Evénements actuels

Colloque de Brazzaville 2019




Les événements passés

Brazzaville abritera du 26 au 29 mars 2019 un colloque international sur « La chimie face aux défis sanitaires et environnementaux en Afrique ». Placé...

Les chimistes présents à Lomé ont été reçus en délégation restreinte le jeudi 16 août 2018 par Son Excellence Monsieur  Komi Sélom KLASSOU, Premier...

Rapport de l’Assemblée générale constitutive de la section SOCACGL-Congo L’ assemblée générale constitutive de la section SOCACGL-CONGO a été l’événement majeur du 2ème semestre de...

Du 13 au 17 décembre 2011, s’est tenu à l’université Marien Ngouabi de Brazzaville, un atelier d’harmonisation et de renforcement de l’enseignement de chimie...

Profil du responsable de l'UC2V

Pr Jean-Maurille OUAMBA
Vice-Recteur chargé des Affaires Académiques
Doyen honoraire de la Faculté des Sciences et Techniques
Responsable du PER-AUF-PMTA / UC2V / MD-SEV
Université Marien Ngouabi, BP 69, Brazzaville (CONGO)
----------------------------
Membre du CS/AUF
Vice-Président honoraire de la CIRUISEF/zone BACGL
Vice-Président CRE/AUF-BACGL
Coordonnateur du PTR-PMTA-CAMES
Président du CTS-MPC/CAMES
Secrétaire Permanent de la SOCACGL
---------------------------
Email : jean-maurille.ouamba@umng.cg ;
jm_ouamba@yahoo.fr ; spsocacgl@gmail.com
Tél : +242066236122 / +242050293909 / +33(0)669230790